La fleur qui vole dehors alors que la nuit commence et que mon corps parallèle se remet seulement de la soirée d’avant. Je m’arrête, elle se pose et revient. Je dois dormir, après le sourire qu’il m’a jeté je sens que je peux rêver.

La lune dans son bain de nuages noirs, le ventre gonflé. Les courbes de la vie m’ont fait m’arrêter là pour contempler. La lune à l’équateur peut être horizontale. Banane qui t’empêche de dormir.

Au fond des toilettes

il est difficile

de rebondir.

La promenade

était courte

j’avais quand même réussi

à faire plusieurs croquis.

Si je ne suis déjà plus

que de la poudre à crayon,

tu as injecté

ton virus

bien

subtilement. Applaudissements.

Ça m’est presque égal aujourd’hui.

La vie va me faire des cadeaux que

mon esprit

n’est pas assez mature

pour accepter.

Cette allusion

au bonheur

me suffira.

Ca t’en bouche un coin,

non ?

Moi,

j’ai une sinusite.

Archives